mercredi 11 mars 2015

Voyagez #1: C'est comment Bangkok ?

Voilà presque 70 jours que je suis arrivée à Bangkok, chaque journée apporte son lot de surprises, la vie s'organise doucement, la fin est proche, trop proche ou pas assez ? Cela dépend des jours ! C'est l'heure de faire un petit bilan de ce qui me manque de la France et au contraire de ce qui ne me manque pas ! Il y aura évidemment plusieurs articles sur mon aventure ici. Mais il faut bien commencer quelque part !





Les livres en Français me manquent, parce que j'ai moins à penser quand je lis en Français que lorsque je lis en Anglais ! Par exemple j'ai envie de lire Barjavel en ce moment, et ma bibliothèque en est remplie à Paris ! Pour l'instant je me contente d'audiobook sur youtube ou librivox ! (Je m'endors avec le tome 1 de Harry Potter en ce moment ! Gros retour en enfance!!)

Je suis impatiente de vous faire découvrir mes classiques quand je serai rentrée !





Les documentaires pendant mes insomnies: le seul truc qui me détend quand je n'arrive pas à dormir et que j'angoisse la nuit, mon petit plaisir, me coucher dans mon canapé avec ma grosse couette et m'emmitoufler devant Arte ! 
Ici, la chaleur de mon ordi rend l'atmosphère quasiment intenable sans clim' et la nuit je n'en mets pas sinon je chope la crève, puis même c'est pas pareil, faut fouiller internet... Et pour le coup je ne m'endors pas devant mon ordi !!


Le pain : c'est l'un des trucs qui me manque le plus, le pain lors des repas par exemple, le bon pain au petit dèj, le pain du goûter... Le vrai bon pain complet ! Ici ils ont surtout du pain de mie, du pain trop sucré, et le vrai pain coûte un bras et n'a pas le bon goût du bon pain français ! Mes parents m'ont rapporté du pain pré-cuit lorsqu'ils sont venus me rendre visite: le kiff ! Bon, c'est un peu pécher quand on connait le vrai pain et la bonne baguette, mais ça fait son job !

Le calme : vivre avec 17 personnes c'est être constamment soumis au bruit, au désordre etc, un peu comme vivre dans un endroit qui ne dort jamais. Une sorte de fourmilière, alors évidemment il y a des temps calme où personne n'est là, mais c'est rare. Et puis on ne peut pas s'entendre avec tout le monde, alors parfois la cohabitation est réellement pesante et ma patience et mon indulgence en prennent un coup !

Mon chez moi : mon appartement tout simplement, mon nid douillet àmoidemoi. My home si sweet !



Paris : je suis de ces Parisiens qui ne peuvent pas vivre sans Paris, les rues me manquent, l'air me manque, les jolis endroits, les pavés, la désorganisation organisée, puis Paris est bien plus propre que Bangkok, moins poussiéreuse, moins bordélique. J'aime m'y perdre dans ces rues et je m'y sens parfaitement bien, lorsque je suis oppressée à Bangkok et que j'étouffe. Je pensais connaître la foule (vivant non loin de Rivoli et au coeur du Marais, autant dire que le dimanche tu mets pas un pied devant l'autre sans écraser celui de quelqu'un) mais rien à voir avec ici où les rues sont noires de monde et on piétine sans arrêt: c'est très fatigant.

Les cours: genre les cours en français, avec mes amis, et les bons moments que nous passions en classe malgré la looooongueur des journées ! Ici en cours les gens sont différents, personne n'échange vraiment, les gens partent sitôt le cours fini, puis c'est assez compliqué en anglais, et lorsque les élèves et les profs se mettent à parler Thaï entre eux, ça devient vite ennuyeux... C'est un peu la solitude ! Moment de bonheur quand tu croises une tête connue parmi les milliers d'étudiants ! 


Mon petit double-face 


Mon chat: mais bon, elle me manque aussi à Paris, sachant que j'ai du la laisser chez mes parents dans le sud ! Ma grosse Colette et tous ses poils, une vraie boule. Je l'ai adoptée sur leboncoin quand elle avait à peine 2 mois, elle faisait la taille d'une de mes chaussures et tenait pas dans ma main, maintenant elle tient à peine dans mes bras et elle est méga fat (en fait sa fourrure est fat parce que sinon elle est assez mince) Je pourrais passer des heures à parler d'elle !

La fraîcheur: genre cinq ou six degrés de moins ça serait vraiment idéal ! Il fait entre 30 et 37 degrès tous les jours, et loin de la mer, c'est assez étouffant. Les balades au soleil garantissent l'insolation et on peut rarement marcher longtemps en pleine journée ! Donc on vit enfermés avec la clim ou réduits à l'état de légume pendant les plus grosses chaleurs !

Le froid: c'est un peu paradoxal je sais !! Mais les températures hivernales ne me manquent pas DU TOUT ! Quand je pense à l'épidémie de grippe que vous vous êtes farcie en France ! Je ne vous envie pas du tout !

Le métro: le seul vrai truc que je n'aime pas à Paris. Le métro et la foule dedans, le métro le matin, le soir, les pannes, les heures de trajet, ça me manque pas. Mais d'un côté je me rends compte que c'est quand même méga pratique ! Ici le métro ne dessert pas mon quartier et je suis assez loin de tout.

Le coût de la vie: à 37 baths l'euro, il n'y a pas photo, je peux me faire Entrée-Plat-Dessert pour moins de 5 euros ici très très facilement ! Les courses sont un peu chères au supermarché, comparable à la province en France, mais dans l'ensemble tout est moins cher. Je paie un loyer dérisoire, les transports sont pas chers, les commodité quotidiennes tellement plus abordables qu'à Paris ! Je vais prendre une claque en rentrant ! 

Dans l'ensemble il y a plus de choses qui me manquent c'est vrai, mais j'ai toujours été très nostalgique de mon chez-moi, peu importe où je me trouvais. Ma famille et mes amis me manquent (c'était tellement évident qu'inutile d'écrire là dessus!) les sorties parisiennes, ma routine aussi un peu ! Après ici il y a beaucoup d'avantages, il fait beau, il ne pleut pas, la nourriture est bonne (j'en ferai un article!) les gens sont accueillants et il y a plein de choses à voir et à découvrir mais ce n'est pas chez moi !  

Et vous ? Vos expériences d'expat ? De long voyage ou d'erasmus ?



Aucun commentaire:

Publier un commentaire