jeudi 18 août 2016

Hypermnésie : souviens-toi l'été dernier, et celui d'avant...

Hello,


https://www.etsy.com/fr/listing/219601652/sticker-impression-imprimable-de?ref=sc_1&plkey=dda93fd1a491527c88fc374597f25378dc97fe0b:219601652
Non rien de rien, non je n'oublierai rien...
On entend souvent parler à la télévision de petits génies de la mémoire, qui retiennent 12 000 pages d'un bouquin et te récitent en deux secondes tous les présidents de la république française, on appelle à tord ces gens là des hypermnésiques... Alors je vous arrête, il s'agit de tout à fait autre chose.
L'hypermnésie : appelée également exaltation de la mémoire, est une psychopathologie caractérisée par une mémoire autobiographique extrêmement détaillée et un temps excessif consacré à se remémorer son passé (Wikipédia en parle très bien ici)
Je ne peux pas restituer de longues listes de données apprises ou simplement lues car je ne suis pas capable d'hypermnésie documentée. Mais je me souviens de tout. Je me souviens de tout ce qui me concerne et souvent ce qui concerne mes proches. Je suis capable de savoir quels vêtements portait ma monitrice de voile la dernière fois que je l'ai vue : en août 2002, je sais quel film j'ai regardé à tel endroit et quel jour, je peux raconter à ma mère le rêve qu'elle a fait il y a 10 ans sans qu'elle-même ne s'en souvienne, les numéros de téléphone de mes anciennes maisons.... J'ai une mémoire des dates très développée, sans rien avoir à noter. A ce titre je retiens énormément d'informations : inutile de me dire "je te l'ai dit hier...", si je ne m'en souviens pas c'est que ce n'est pas le cas !

L'hypermnésie est souvent vue comme quelque chose de génial, voir épatant, et lorsque j'en parle on me dit "oh tu as bien de la chance !", ce n'est pas comme ça que je la perçois.


En réalité je vis la plupart de mes journées dans les souvenirs, qui surviennent sans arrêt, comme si ce que j'avais vécu il y a 20 ans s'était passé hier. Je reste littéralement bloquée dans le passé, au lieu de vivre ma journée, je vis celle d'hier. Je ne contrôle pas du tout ces effets de remémoration incessante et parfois c'est handicapant.

Bien sûr j'ai essayé d'exploiter ma mémoire pour mes cours, le bac etc, mais le fait est que ne faisant pas preuve de synesthésie, je n'y arrive pas, je ne peux pas choisir mes souvenirs, je ne peux pas me dire "ça je vais le retenir pour demain", sinon croyez moi j'aurais fait d'autres études !

Louis Scutenaire disait "chacun a sa mémoire ; la meilleure est souvent la pire". C'est vrai, je me souviens de tout ce qui a été beau mais aussi tout ce qui a été dur et triste dans ma vie. C'est pas comme si je pouvais sélectionner mes souvenirs et en oublier d'autres, je n'y parviens pas. Je fais souvent les mêmes cauchemars, je ressasse beaucoup, je revis les choses constamment sans réussir à bien m'en détacher, et lorsqu'un événement me trouble ou me choque je peux en parler pendant des jours et des jours pour essayer de l'évacuer au maximum de ma mémoire (ce que je ne parviens pas à faire.. mais je crois que ça m'aide.)

Alors j'essaye de tourner ça du bon côté et de me dire que j'ai sûrement de la chance, et j'essaye d'évacuer un maximum de ma mémoire en écrivant. A court terme c'est un peu plus compliqué, je me souviens de ce qu'on me dit, mais il m'arrive de souffrir "d'excès de souvenirs" j'ai du mal à faire de la place pour les nouveautés, je note donc tout : mes rdv, mes plannings, les choses à ne pas oublier, les rendez-vous ! Ce qui fait que je suis quelqu'un de très organisé (au delà du fait que je le sois de base...). Et puis je vis sur mes bons souvenirs ! Je n'ai pas besoin de tout mitrailler en photo, tout est dans ma tête, si je le fais c'est pour les partager.

J'ai toujours trouvé ma faculté à me souvenir de tout très fascinante, ce n'est que récemment que j'ai commencé à ressentir les effets négatifs d'une telle aptitude, et que je me suis rendue compte qu'au lieu de vivre au jour le jour et réussir à me projeter dans l'avenir j'avais tendance à vivre avec mes souvenirs et à me complaire dedans. Je fais tout ce que je peux pour éviter ça mais c'est une véritable psychopathologie et cela me demande beaucoup de temps et d'énergie pour la maitrise et en faire une arme positive.
Quelques articles parlent de cas d'hypermnésie et l'expliquent relativement bien : ici en anglais ou encore en français.


J'espère vous avoir appris quelque chose ou en tout cas vous avoir éclairé sur le vrai sens de l'hypermnésie et les conséquences qu'elle peut avoir sur nous. D'ailleurs si vous êtes également hypermnésiques ou que vous en connaissez je vous invite à partager votre ressenti. 

A bientôt !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire