jeudi 13 avril 2017

Restaurez-vous #4 : Visite Privée à Pointes aux Canonniers

​Hello !

Petit détour autour d'une table très gourmande... Visite Privée va vous conquérir !

Bien loin de la rougaille saucisse, du cari poulet et du stéréotype des restos de bord de plage de Maurice, le restaurant de Gérard se distingue des autres sur la route côtière du Nord de l'île.
Pour être franche je ne m'y serais sans doute jamais attardée si je n'y avais pas été très gentiment invitée le 1er janvier, gueule de bois et estomac dans les talons (ou l'inverse, je ne me souviens plus très bien.)


Il faut oser pousser le portail.! Première impression du tonnerre le premier jour de 2017, même si j'ai failli y laisser ma peau au dessert étouffée par une noix de Macadamia mal passée ! J'y suis retournée une seconde fois en grande tablée et l'inégalité des assiettes m'avait un peu chafouinée.... Comme je n'aime pas rester sur une mauvaise impression quand j'ai conscience du potentiel d'une bonne table j'ai attendu quelques mois pour re-tester l'adresse... sûrement ma meilleure idée !


Ami au régime passe ton chemin, chez (à?) Visite Privée on ne néglige ni la qualité ni la quantité ! Parlons d'abord du cadre : le restaurant se trouve en bordure de la route Royale de Pointes aux Canonniers, un peu en retrait derrière quelques arbres et un petit jardin agréable où quelques tables sont installées ainsi qu'un coin canapé ombragé. C'est intime, calme et plutôt romantique, la nuit c'est encore plus séduisant lorsque les bougies sont allumées et les lumières tamisées.


Nous avons très bien été accueillis la première fois, patience concernant mes allergies alimentaires (même si grosse bourde en fin de repas, rapport aux noix de Macadamia, tout ça..), conseils avisés du chef, discussion sympathique... En revanche la seconde fois l'hôte était moins patient, sans doute à cause du monde ce soir-là, et a pu faire quelques réflexions qui avait refroidies certaines personnes du groupe, moi y compris.. Mais cette mauvaise impression a été rattrapée le week-end dernier, rien à redire sur l'efficacité du service, la petite touche personnalisée du dessert et la tchatche de Gérard ! (Il faut dire que c'est tellement bon que ça fait vite oublier quelques incidents !)


Venons-en au plus alléchant ! La carte est richement garnie, entre salade, pizzettas, fruits de mer et viandes, il y en a pour tous les goûts. Le nombre de plats peut faire peur aux fans des cartes minimalistes, ou qui comme moi sont incapables de faire des choix.

Je m'étais régalée de viande lors de mon premier passage, de Saint-Jacques au second, cette fois j'ai choisi une Pizzetta chèvre, miel, pignons et jambon de Parme et Philippe, l'ami qui m'accompagnait, a choisi un émincé de poulet à la libanaise: échalotes, chorizo, vin blanc et penne.


Ma pizzetta était succulente, taille parfaite, bonne garniture, le chèvre super bon et les pignons relevaient bien le tout ; petit bémol pour la salade en garniture qui craquait un peu sous la dent. Philippe a beaucoup apprécié son plat également (et moi aussi, j'y ai goûté, je le confesse !) ; en revanche l'appellation Penne est quelque peu hasardeuse, il s'agit en réalité de petite pâtes fraîches qui n'ont aucunement la forme des Penne, mais qui sont quand même vachement bonnes !

En dessert nous avons craqué pour des gaufres, histoire de faire exploser un peu notre taux de glycémie ! La gaufre de Philippe était au caramel beurre salé et à la chantilly, et la mienne à la crème de marrons, mascarpone, meringue et chantilly... Une demande spéciale ! J'étais déçue de ne pas trouver de crème de marrons à la carte cette fois-ci alors j'ai fait les yeux doux à Gérard qui a exaucé ma demande à la perfection en me proposant un dessert perso. AU TOP, c'était indécemment bon ! Et super copieux.


Comme je vous le disais plus haut, les plats sont excellents et les desserts sont à tomber, en plus il y a vraiment une grande quantité de nourriture dans les assiettes, pas de chichi, ici c'est pour les bons-mangeurs ! "C'est ça qui est drôle !" me glisse Gérard lorsque je lui dis que je suis impressionnée par la taille des desserts ! C'est vrai, le 1er janvier j'avais commandé des profiteroles et on m'avait emmené une énorme coupe plus grande que mon estomac !


Visite Privée propose un large choix de plats dont les fameuses Pizzeta qui sont une spécialité de la maison (elles valent le détour)... La carte des desserts  est également richement garnie. Les prix des plats varient de 500Rs (13 euros) pour les Pizzetta à un peu plus de 1000Rs (30 euros) pour la poêlée  de Saint-Jacques, pour les desserts on s'en sort pour environ 450Rs. Pas forcément très abordable mais un rapport qualité-prix très correct.
À savoir que la carte, aux accents du sud de la France, est éphémère, vous n'y trouverez pas les mêmes choses d'une visite à l'autre !


Tout est combiné pour passer un excellent moment, et ressortir du restaurant en roulant..
Si vous êtes dans le coin je vous le recommande vivement, pensez à passer une petit coup de fil pour réserver le soir, une place sur la terrasse !

À bientôt !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire